Nous sommes actuellement le 14 Nov 2019 17:19



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Lessive ecolo : les blanchissants 
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Aoû 2009 21:14
Messages: 27
Message Lessive ecolo : les blanchissants
extrait du site : http://raffa.grandmenage.info/post/2005 ... nchissants
Lessive ecolo : les blanchissants Par Raffa le 23/08/2005, 00:00

* écoconsommation
Les blanchissants sont nécessaires pour éviter le jaunissement du linge blanc et effacer les tâches tenaces comme le thé, le café, le vin, les jus de fruits etc. Il y en a plusieurs et ils sont presque tous utilisés dans l’industrie (pas forcément dans les lessives).
(c) Virginie Rochez


Eau de javelet les produits chlorés (toxiques)
Elle devrait disparaître de tous les foyers .
C'est quoi l'eau de javel ?
L'eau de Javel est une solution d'hypochlorite de sodium (NaClO ==> Na+ + ClO-) obtenue en général par réaction entre du dichlore (Cl2) et de la soude (NaOH). La composition de cette solution dépend du pH.
A pH acide, il y a libération de dichlore Cl2, gaz très toxique (voir Effet sur la santé).
HClO + H+ + Cl- <====> Cl2 + H2O
A pH basique (forme commercialisée), on observe l'équilbre suivant entre l'acide hypochloreux (HClO) et l'ion hypochlorite (ClO-)
HClO <====> H+ + ClO-
(c) Société Française de Chimie

L'acide hypochloreux est un acide faible. Il a un pouvoir bactéricide, sporicide, fongicide et viricide puissant. L'ion hypochlorite, lui, est un peu moins bactéricide mais c'est un oxydant puissant. C'est grâce à ces propriétés que l'eau de Javel peut décolorer et désinfecter.
Elle peut aussi (et c'est là une qualité, tout n'est pas toujours noir ) oxyder des composés toxiques en composés innofensifs.

Il est important de noter que l'eau de Javel NE NETTOIE PAS (voir l'article sur les tensioactifs) bien pire elle est bien moins efficace sur une surface sale (l'ion hypochlorite réagit avec les matières organiques).
Enfin la réaction de l'eau de Javel avec l'ammoniaque produit des chloramines (voir Effet sur la santé).

Effets sur la santé
L'eau de Javel est un produit toxique et corrosif (surtout lorqu'elle est concentrée). Elle peut provoquer des brûlures de la peau et des yeux en cas de projection.
Le dichlore (gaz produit lors de la réaction entre de l'eau de Javel et de l'acide) est un gaz toxique utilisé comme gaz de combat lors de la 1ère guerre mondiale. Les effets vont de la simple irritation du nez jusqu'à la suffocation, l'arrêt respiratoire et la mort.
D'où l'importance de ne JAMAIS utiliser de l'eau de Javel avec un acide (détartrant, vinaigre etc.).
Les chloramines (gaz produit par réaction entre l'eau de Javel et l'ammoniaque) sont très irritantes pour les yeux et les muqueuses. Notez bien que l'urine contient de l'urée qui contient de l'ammoniaque donc évitez d'uriner à la piscine et de verser de l'eau de javel dans un WC contenant de l'urine;)

Effets sur l'environnement
De sa fabrication à son rejet final l'eau de Javel libère du chlore qui réagit avec les matières organiques du sol, de l'eau, de l'air et forme des composés organochlorés. Ces derniers sont toxiques pour la faune et persistants : ils s'accumulent dans la chaîne alimentaire et sont cancérigènes ou mutagènes.
Mais surtout, la desinfection massive de nos intérieurs perturbe l'équilibre bactérien normal (et inofensif) de nos maisons et de l'environnement. Des bactéries pathogènes peuvent alors s'installer. L'usage régulier de l'eau de Javel favorise les bactéries resistantes et la dimminution de l'immunité.

Ces produits ont vite été remplacés par les produits capables de libérer de l’oxygène actif (en fait l’ion perhydroxyle HOO-):

L’eau oxygénée ou peroxyde d’hydrogène

L’eau oxygénée de formule H2O2 est le produit de la réaction entre du dioxygène et du dihydrogène (je simplifie).

Elle a un fort pouvoir oxydant ce qui lui donne ses propriétés blanchissante et désinfectante. Elle est essentiellement utilisée dans la fabrication des blanchissants des détergents (voir les produits suivants) au sens large, le blanchiment du papier et des textiles et le traitement de l’eau (élimine les algues). Elle est surtout connue du public pour décolorer les poils disgracieux et les cheveux, comme antiseptique et comme bain de bouche.
L’eau oxygénée peut être assez corrosive (dépend de sa concentration, en général celle disponible dans le commerce ne représente pas de danger) mais est très écologique car elle ne libère que de l’oxygène et de l’eau.
Elle n’est pas pratique a utiliser telle quelle dans les lessive (et cela reviendrait vite cher). Néanmoins elle peut être utilisée efficacement contre les tâches tenaces (attention cependant car elle décolore aussi le tissu).

Le perborate de soude (ou sodium)

Fabriqué à partir de l’eau oxygénée et du borax (le minéral), sa formule est NaBO3 .
Le perborate est le premier blanchissant a avoir été utilisé dans les lessives industrielles.
Une célèbre marque en a gardé son nom (Persil en 1907 pour Perborate et Silicates).
Efficace à partir de 60°, le perborate libère de l’eau oxygénée et du métaborate de sodium.
En milieu basique l’eau oxygénée donne HOO- : l’oxygène actif.
Divers produits sont ajoutés à la lessive pour augmenter le pH (en particulier le carbonate de soude) et permettre au perborate d’être efficace à basse température (TAED - polluant).
Par ailleurs l’usage massif des lessives à base de perborate surcharge l’environnement en élément bore et peut devenir toxique pour les plantes.

Bref le perborate est à éviter.

Le percarbonate de soude (ou sodium)


Le voilà c’est lui que nous utiliserons pour notre lessive écologique.
De formule 2Na2CO3.3h2O2, il libère dans l’eau du carbonate de soude et de l’eau oxygénée.
Il est efficace idéalement à 60° également, mais ses propriétés restent acceptables à partir de 40°.
Son innocuité fait qu’il est de plus en plus utilisé dans l’industrie des lessives.
C’est le constituant principal des produit à l’oxygène actif (la boîte rose flash affreuse… voyez ?) et des blanchissants en poudre.

Dose pour une machine pleine de 4 à 5 kg (1 cuillère à soupe équivaut à 15 ml) :
* pour le blanc: 1 cuillère à soupe
* pour éliminer les taches colorées : 2 cuillères à soupe
* pour le lavage à la main ou le trempage : 1 cuillère à soupe

Vous pouvez en trouver en magasin bio, Ecover en fait (blanchissant oxygéné) et certains blanchissants « premier prix » de supermarché sont composés à 100% de percarbonate.
Les prix sont très variables.

Les azurants optiques


Dans les lessives du commerce, on trouve des azurants optiques qui ont pour fonction de rendre le linge plus blanc que blanc et pour cause, il n’est plus blanc mais bleuté. Ils ne sont pas biodégradables.
Personnellement, pour la lessive de blanc, je les remplace par 8 gtes d’encre bleue (encre pour stylo plume : bleu de méthylène) dans le bac adoucissant avec le vinaigre. On peut aussi les remplacer par 1/6 de craie bleue d’écolier (lu sur un forum canadien, pas testé).

Le soleil

Enfin, gratuits et efficaces, les UV du soleil blanchissent le linge. Il suffit de faire sécher le linge au soleil, soit sur un fil soit directement sur l'herbe ou une haie (et vive la bonne odeur !). La lune agirait également à l'aide de l'eau de la rosée (une réaction entre la lumière et l'eau provoque l'apparition d'eau oxygénée).

Bonne lessive

Sources et informations complémentaires javel

* L'eau de Javel - Société Française de Chimie
* Hypochlorites et eaux de Javel : unités de concentration, préparation des solutions désinfectantes - Jean-Noël Joffin
* Produits chlorés et vie quotidienne -
* Javel - professionnels
* La dérive hygiéniste - Réseau eco-consommation
* Trop de propreté favorise les allergies - SwissInfo
* Asthme et allergies : le prix de l'hygienne - Radio Canada
* Faut-il vraiment utiliser tant d’eau de Javel ? - Réseau eco-consommation
* L'eau de Javel, en user sans en abuser - Innovalor
* Ni désinfectant, ni produit mordant, un nettoyage régulier suffit amplement - Observatoire Bruxellois de la Consommation Durable
* Microbes domestiques : guerre totale ou cohabitation pacifique ? - Econovateur
Sources pour l’eau oxygénée
* http://www.sfc.fr/Donnees/mine/perx/texperx.htm
* http://www.solvaychemicals.us/HydrogenPeroxide.htm
* http://www.ulg.ac.be/sciences/pedagogiq ... r_H2O2.pdf
* http://www.intox.org/databank/documents ... /cie77.htm

Sources pour les « per »
* http://www.sfc.fr/Donnees/mine/naoh/texnaoh.htm
* http://www.sfc.fr/Donnees/mine/bore/texbore.htm
* http://www.sfc.fr/publications/ac/Resum ... -Rataj.pdf
* http://www.chem-world.com/fr/FAQ_fr.htm
* http://www.fun.clariant.com/fun/e2wtool ... Downloads/
Peractive.pdf/$FILE/Peractive.pdf
* http://www.skw-cds.ch/dokumente/pub6732 ... 512557.pdf


14 Aoû 2009 23:01
Profil
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Forum style by Vjacheslav Trushkin for Free Forums/DivisionCore.
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2009 phpBB.fr